CES 2017 : la part belle à la réalité virtuelle et réalité augmentée

En arpentant les allées du CES il est surprenant de voir le nombre de fabricants de casque de réalité virtuelle et pourtant parmi les acteurs principaux, Oculus et HTC n’était pas présents directement sur le salon. Seul le Playstation VR était accessible en test sur le stand de Sony.

Les casques de réalité virtuelle au banc d’essai

Casque de réalité virtuelle sony

Casque de réalité virtuelle sony

Au programme des tests VR sur le stand Sony Gran Turismo en tête de proue aux côtés d’autres démos de jeux.

Sur le nombre incalculable de fabricants de casques présents au CES, peu ont retenu notre attention, mais ça a été le cas pour Panasonic et son prototype qui promet un casque avec un angle plus élargit que les casques traditionnels.

Démonstration casque réalité virtuelle

Démonstration casque réalité virtuelle

La démo n’était cependant pas aussi impressionnante qu’on aurait pu l’attendre, les démarcations visibles entre le devant et les côtés de l’écran étant bien visibles.

Dans un autre registre Lenovo présente le premier casque ayant intégré Windows Holographic, la plateforme de réalité virtuelle et augmentée de Microsoft. Doté de 2 écrans oled de 1440×1440 pixels, ce casque plus léger que ses concurrents (Oculus et Vice) et dont le design rappelle un peu celui de Playstation VR, est annoncé à moins de 400$.

Lenovo casque réalité virtuelle augmentée

Lenovo casque réalité virtuelle augmentée

Coté AR nous avons pu voir le casque de Occipital qui embarque une technologie de reconnaissance spatiale permettant ainsi de faire de la mixed reality (réalité virtuelle et augmentée).

Casque occipital mixed reality

Casque occipital mixed reality

L’Occipital possédait déjà la technologie structure qui comme le Tango de Google permettait de scanner des objets ou de permettre à une tablette d’être conscient de son environnement.

Ils ont maintenant fabriqué un casque équivalent à un Google Cardboard mais doté d’une caméra grand angle. Le tout combiné donne un casque de plutôt bonne facture avec des capacités assez étonnantes.

Dans la même ligné, nous parlerons du téléphone Asus ZenFone AR. Doté de 8Go de RAM, Tango et Google Daydream ready ce téléphone pousse le cran encore plus loin puisque la technologie Tango est bien plus aboutie que celle d’Occipital. De plus, le support de la plateforme Daydream assure au téléphone un écosystème de réalité virtuelle beaucoup plus complet.

Les lunettes de realité augmentée : les lentilles lumus se démarquent

Nous avons également pu voir beaucoup de lunette de réalité augmentée avec plus ou moins de succès. Dans tous les prototypes que nous avons vu, les lunettes étaient vraiment sombres et le champ de vision plus ou moins restreint. Nous avons était cependant bluffé par un fabricant de lentille « Lumus ».

Nous avons pu tester ces lentilles sur leur stand et autant dire que nous avons été bluffé à la fois par la qualité de l’image mais aussi par la transparence des verres.

Lunettes réalité augmentée

Lunettes réalité augmentée

Lumus ne fabrique pas les lunettes et nous attendons donc de voir comment et si cette technologie va être intégré par des plus gros fabricants.

Des accessoires VR : du siège au simulateur de vol

Coté accessoires, c’est par contre un peu la déception. Très peu nombreux, les accessoires sont soit trop volumineux soit trop chers pour s’adresser au grand public, à l’image d’un siège qui bouge en fonction de l’expérience VR que vous vivez :

Siège dynamique CES 2017

Siège dynamique CES 2017

Ou encore ce simulateur de vol :

Simulateur de vol CES 2017

Simulateur de vol CES 2017

Pouvant s’adresser par contre plus au grand public, des chaussures et gants avec retour de force Haptic vous permettant de ressentir à vos pieds et mains les sensations que vous expérimentez en VR.

Doté d’un SDK Unity, c’est sans doute l’accessoire qui nous a retenu le plus l’attention.

Un PC portable VR version MSI

Coté PC, outre les pc portable VR ready, MSI nous a présenté sa bonne idée, le VR One backpack PC, doté d’un processeur Intel i7-6820HK et d’une Nvidia GTX 1060 or 1070 permet d’emporter votre pc sur le dos pour jouer avec votre casque de réalité virtuelle.

VR One backpack PC

VR One backpack PC

Avec 90 minutes d’autonomie, ce pc est muni de deux batterie permettant de changer une batterie à la fois pour permettre ainsi de prolonger l’expérience encore plus longtemps. 

Ce pc est déjà disponible en pré-commande et sera disponible fin novembre.

Reste à savoir si cette idée est la bonne, en effet coté displaylink et chez HTC, on propose des solutions sans fil avec une latence proche de la milliseconde.

Conclusion : un CES riche en VR

Malgré quelque déceptions (sur la VR) ce CES 2017 a été riche en réalité virtuelle et l’on voit bien que l’industrie s’empare du marché, reste à savoir maintenant comment ce dernier va se rationnaliser, sûrement autour des grands acteurs HTC Vive, Oculus, Playstation VR et Google avec Daydream.

Edouard Bataille

Développeur Sénior

0 commentaires

votre commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription newsletter

Ne manquez plus nos derniers articles !