Ce que l'on peut retenir du salon Big Data Paris 2017

Cette fois, ça y est! L’éléphant Big Data a trouvé son cornac : le Data Scientist !

Qu’il s’agisse des éditeurs de solutions éléphantesques ou des entreprises de location de cornacs, chaque exposant tenait à mettre en valeur ses recrues d’un nouveau type sur son stand et dans ses ateliers spécifiques; jusque-là, rien de nouveau dans le cadre d’un salon « informatique ».

Pourtant, dans les allées de ce Salon Big Data 2017 au Palais des congrès à la Porte Maillot, on était bien loin du Congrès Big Data 2012, hébergé dans l’un des bâtiments de la Cité Universitaire, où quelques stands faméliques entouraient un amphithéâtre clairsemé, dédié à des conférences malheureusement bien pauvres en termes de retour d’expérience, même pour l’époque …

Pour cette édition 2017, l’apparition prédominante des Data Scientists dans les conférences plénières en amphithéâtres, plus jeunes que les autres intervenants, et faisant face à des centaines de personnes « payantes », constitue en soi une vraie disruption, en résonance avec la promesse du Big Data !

Quant à la présence des GAFA, elle est aussi nouvelle et d’autant plus significative, certains ayant simplement mandaté leur représentant local, comme le Principal Technical Evangelist d’AMAZON WEB SERVICES France, d’autres ayant missionné leur ambassadeur européen comme le Directeur du GOOGLE RESEARCH EUROPE, et FACEBOOK avait même fait le déplacement depuis son Far West. SAP, était également présent physiquement même s’ils n’ont pas présenté leur offre SAP HANA qui est bien réelle, mâture depuis 2013 selon le Gartner Group, et toujours en avance dans la réalité du marché d’aujourd’hui.

Enfin, les entreprises utilisatrices étaient particulièrement présentes et étonnamment disertes sur leurs retours d’expériences concurrentielles, probablement parce qu’ayant opté assez tôt pour une gouvernance Data Centric et une architecture Big Data Analytics, elles se considèrent immunisées contre un plagiat à retardement, de fait condamné à l’obsolescence.

En résumé, au fil des 50 conférences rondement menées et des 120 ateliers finement parallélisés, les bonnes surprises ont été nombreuses pour les 13 000 participants, et parmi les meilleures, on doit citer la présence de la « start-up » UBER et la magistrale conférence de Luming WANG, son Head of Deep Learning, et aussi la présence de SQLI, un acteur à l’ADN bien trempé dans les nouvelles technologies, et son percutant retour d’expérience sur le cas d’usage COINTREAU, un POC pas TOC puisqu’il est en production dans de nombreux points de vente et bars à cocktails où la marque est présente, et dont la présentation au titre provocant de « Uberisez Internet avec vos points de vente », a été assurée par Antoine Ruff, Expert Data & Analytics, et Hugo Levard, dans le rôle de l’incontournable Data Scientist !

Pierre Bourguet, Consultant Architecte de l’Information – Agile Data Warehouse Design, SQLI Paris

 

 

0 commentaires

votre commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription newsletter

Ne manquez plus nos derniers articles !