CES-NRF 2018, 3ème édition pour Toulouse : 3 mois après, de quoi parle-t-on encore ?

Comme chaque année depuis 3 ans, nous accueillons les équipes du Lab SQLI pour un débrief des tendances de l’année directement inspirées du CES de Las Vegas et du NRF de New York. L’occasion pour eux de dénicher les dernières innovations qui impacteront et transformeront les métiers de demain.

 

Les deux sessions organisées, nous ont permis de réunir une centaine de personnes (collaborateurs SQLI et clients), qui sont une fois de plus repartir plein d’idées en tête !

Merci Le Lab!

Trois mois après, de quoi parle-t-on encore, quels axes d’innovation se confirment ?

 

L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Sans surprise l’IA est au cœur des préoccupations dans tous les domaines d’activités, le récent rapport piloté par le secrétaire d’état au Numérique, « Donner un sens à l’intelligence artificielle pour une stratégie nationale et européenne » publié le 28 Mars, ne fait que renforcer cette tendance qui en devient un axe stratégique pour tous les acteurs.

Le CES2018 donnait déjà des signes forts de cette tendance, avec notamment avec du slogan “IA inside” partout, ou chacun à sa manière intégrait déjà une forme d’intelligence artificielle dans ses produits ou services.

Maintenant il faut réussir à embarquer assez d’IA dans ses services ou produits, pour tenir la promesse de plus d’intelligence et de valeur ajoutée. Un challenge qui reste difficile à relever, malgré un contexte favorable avec un investissement de 1,5 Milliards de l’État dans l’IA (pour donner des moyens à la Recherche française, l’ouverte des données…) et une nouvelle réglementation de la protection des données personnelles (qui entrera en vigueur le 25 Mai 2018, RGPD : Quels changements ?) qui a pour objectif de redonner la main sur les données aux individus (et donc à l’Europe), car il ne faut pas l’oublier mais sans donnée il n’y a pas d’intelligence.

Pour réussir, il faudra être capable de collecter et d’agréger un certain volume de données en étant conforme au RGPD, pour ensuite nourrir un système d’intelligence artificielle (après avoir fait le tri de tous les technologies à disposition), lui laisser le temps d’apprendre pour au final intégrer dans vos produits et services. #BUSINESSINTELLIGENT, #ARCHITECTURE, #IA,  #INTEGRATION quelques-unes des compétences techniques qu’il faudra réunir, auxquelles il conviendra d’ajouter les compétences métiers de votre entreprise.

 

LA VOITURE AUTONOME

L’autre sujet phare du CES 2018 était la voiture autonome, à tel point qu’on se serait cru au salon de l’auto de Las Vegas ! Cela démontre surtout une prise de conscience générale du secteur de l’automobile sur la nécessité d’accélérer dans le domaine de la voiture autonome, car ils n’ont pas à faire à leurs concurrents traditionnels (qui ont les mêmes contraintes d’industriel de l’auto) mais à de nouveaux acteurs (Byton, Nvidia, Waymo, Uber, Lyft…) beaucoup plus agiles et avancés sur ces technologies.

Le leader du marché de la voiture autonome aujourd’hui est une entreprise de carte graphique (du moins historiquement) NVIDIA qui grâce à ces partenariats (+320) rayonne au-delà de l’automobile.

 

Même si le récent l’accident mortel survenu à Tempe dans l’Arizona et impliquant une voiture autonome d’Uber va certainement ralentir les travaux en cours chez la plus part des acteurs (Uber, Nvidia et d’autres ont stoppé leurs essais sur route ouverte), le sujet est loin d’être terminé. Le véhicule est en effet devenu un objet de mobilité à travers des concepts qui s’éloignent de plus en plus de ce qu’on connait de la voiture d’aujourd’hui et qui s’inscrit davantage dans un écosystème holistique associant la maison, la ville, les énergies et les infrastructures.

 

Le challenge est là aussi difficile à relever, tant les acteurs sont encore éloignés les uns des autres mais faisons leur confiance pour continuer à développer et maturer les technologies et cas d’usage, en attendant de pouvoir proposer une réponse globale.

 

L’année 2018 s’annonce donc très orientée data, une nouvelle législation européenne (RGPD), une mission d’état autour de l’IA (1,5 Milliards d’investissement), un scandale Facebook – Cambrigde Analytica (87 millions d’utilisateurs touchés), une voiture autonome nourrie à l’IA et de plus en plus connectée, tous les acteurs et métiers de l’écosystème seront donc impactés.

 

Maxime Thubiere

Consultant Senior, SQLI Toulouse

0 commentaires

votre commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription newsletter

Ne manquez plus nos derniers articles !