La Data sur le devant de la scène !

Un patron d’entreprise se pose une seule question : “Ma stratégie est-elle bien mise en œuvre ?”. Ses managers sont là pour lui dire « quand » et « combien de fois » et ses analystes « comment » et « pourquoi ».

Des problématiques dans tous les domaines

Le patron d’un office HLM veut savoir combien de ses logements deviennent vacants et pourquoi, pour rapprocher cette offre disponible de la demande et éviter de payer des indemnités d’inoccupation qu’il préfère consacrer à des travaux de remise en état, d’amélioration ou de réhabilitation de l’habitat. Et s’il veut savoir combien de loyers restent impayés, c’est pour proposer une aide à ses locataires en difficulté et mettre en œuvre la politique sociale intrinsèquement liée à la mission de son organisation.

Pour lui, le comble serait de mettre dehors des locataires confrontés à des difficultés passagères, tout en laissant des candidats locataires à la porte de logements vides !

Les patrons d’Airbus ou de PSA, eux, veulent savoir combien d’avions ou de véhicules ont été construits et livrés sur la période, et celui d’une société d’autoroute combien d’automobilistes ont circulé sur son réseau, leur trajet et comment ils ont payé.

Quand Mr Borloo était ministre de tutelle de Pôle Emploi, il voulait d’abord connaître le nombre d‘inscrits sur la liste des demandeurs d’emploi (la cohorte des “chômeurs” par catégorie), puis le délai moyen de leur retour à l’emploi et vers quel poste.

Des réponses grâce à la data

Pour répondre à ces questions, les données nécessaires existent bel et bien dans les coulisses des systèmes informatiques : les fameuses « Data Bases ». Malheureusement, ces dernières sont de véritables labyrinthes techniques pour les fonctionnels de l’entreprise qui doivent mettre en scène leurs « Business Data ».

Frustrés, ils ont laissé faire l’Informatique, et se sont résignés à retrouver leurs données métiers costumées, grimées, méconnaissables, et au final inutiles.

C’est pourquoi ils ont accueilli avec enthousiasme les ergonomes UXtra-terrestres et leur promesse tenue d’une interface plus humaine et plus réaliste : l’information est désormais sur la scène et le système informatique veille en coulisse

Satisfait de son nouveau « parcours utilisateur », l’usager de la route de l’information reprend le contrôle de ses données et la maîtrise de ses processus métiers, dont la performance est mise en scène par la « Data Visualization » : la donnée s’est fait chair !

 

0 commentaires

votre commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription newsletter

Ne manquez plus nos derniers articles !