Nouveautés dans Visual Studio 1/2

Visuel visual studio 2019

La suite Microsoft Visual Studio 2019, disponible depuis le 2 avril, est la version améliorée de Visual Studio 2017, aussi bien sur le plan visuel que des fonctionnalités. Faisons ensemble le tour des nouveautés.

Photo 1 vs

Un visuel optimisé

Interface de bienvenue

Interface de bienvenue vs 2019


L’interface de bienvenue de Visual Studio 2019 est plus intuitive et fait gagner du temps. Le processus d’accueil est simplifié ; il propose directement les actions suivantes au lancement :

  • Récupérer du code depuis un dépôt en ligne
Interface de bienvenue- cloner un projet vs 2019
Interface de bienvenue- cloner un projet vs 2019
  • Ouvrir une solution, un projet existant ou un dossier local
  • Créer un projet :
Interface de bienvenue- créer un projet vs 2019
Interface de bienvenue- créer un projet vs 2019

Un modèle de sélection beaucoup plus simple d’utilisation avec le choix du langage, de la plateforme et du type de projet. Il propose également une barre de recherche afin de retrouver rapidement un projet donné.

Barre de titre

La barre de titre est plus réduite que celle de Visual Studio 2017, avec la suppression de nom du projet/solution, offrant ainsi un plus grand espace pour coder.

Barre de titre vs 2019
Barre de titre vs 2019

Elle inclut une barre de recherche « intelligente » qui remplace la barre de lancement rapide de Visual Studio 2017. Selon le contexte, cette barre de recherche offre différentes solutions avec les mêmes mots-clés. Par exemple, lorsqu’on se place au niveau de la solution en tapant le mot-clé « ajouter », la barre de recherche propose diverses options telles que « ajouter un projet » et « ajouter un dossier ». En revanche, lorsqu’on se place au niveau d’un projet en tapant le même mot-clé, la barre propose des options telle que « ajouter une classe, une référence ».

Navigation dans le code

Filtres de solution

La version 2019 permet d’ouvrir une solution sans charger les projets contenus dans celle-ci. Il suffit lors de l’ouverture d’un fichier .sln de cocher la case « Ne pas charger les projets ». On peut donc choisir le projet à charger. Visual Studio 2019 permet également d’enregistrer un filtre dans un fichier au format .slnf. Ce fichier représente une version filtrée de la solution.

Filtre de solution
Filtre de solution

Azure Devops – Pull Request

Contrairement à la version 2017, on retrouve ici une extension permettant de gérer les pull requests (PR ourequêtes de tirage)d’une solution hébergée sur un dépôt git (Azure Devops) distant.

Pull request dans vs 2019
Pull request dans vs 2019

Dans Team Explorer > Projet > Requête de tirage, on a la possibilité d’ouvrir une PR (une fois connecté à son repository) à partir de son Id, de visualiser les pull requests qu’on a émises et ceux qui sont assignées, et même de créer une nouvelle pull request. En cliquant sur une pull request, on visualise tous les détails : description, relecteurs, éléments de travail et modifications dans les fichiers.

Tout comme sur la plateforme Azure Devops, on peut non seulement visualiser les commentaires des autres développeurs et le code associé, mais aussi ajouter les siens et réagir aux commentaires de ses coéquipiers par des likes.

Lors de l’ajout des commentaires, on peut ajouter des émoticônes pour exprimer son ressenti par rapport au code et taguer ses collaborateurs. On peut aussi joindre des fichiers ou d’autres éléments.

Pull request (commentaires)
Pull request (commentaires)

Pull request demo
Pull request demo

Après avoir enregistré ses modifications, on peut approuver, rejeter ou faire toute autre action par rapport à la pull request.

Cette fonctionnalité, qui est une grande première dans Visual Studio, facilitera non seulement le travail d’équipe, mais aussi le travail des développeurs souhaitant gérer leur code entièrement dans l’application sans avoir à s’appuyer sur l’interface web d’Azure Devops.

Au niveau du code

Code Cleanup

Dans la barre des tâches, située en bas de la fenêtre, Visual Studio 2019 permet de visualiser rapidement le nombre d’erreurs et de warnings dans le code.

En cliquant sur l’une de ces icônes, l’application affiche en détails les erreurs et les warnings soulignés. Afin d’enrichir cette liste, on peut paramétrer en un clic les règles de son Cleanup. Le cadre du haut correspond aux correcteurs inclus et celui du bas aux correcteurs disponibles.

Dans cette fenêtre, on peut choisir les correcteurs à inclure dans le Cleanup. On peut configurer jusqu’à deux profils et ainsi exécuter le Cleanup configuré pour chacun des deux profils, directement à l’aide de l’icône dans la barre des tâches.

Code-cleanup-menu
Code-cleanup-menu

Code cleanup - règles vs 2019
Code cleanup – règles vs 2019

Par ailleurs, pour définir une règle générale pour les équipes, les développeurs peuvent créer leur propre style de code et de l’enregistrer dans un fichier de configuration partageable avec toute l’équipe. Ainsi, tous auront les mêmes types d’erreurs et de warnings. Pour cela, dans la barre de recherche située en haut à droite dans la barre de titre, il suffit de taper « code style » et de cliquer sur la solution proposée. Après avoir défini toutes ses règles de codage et les cas d’erreurs et de warnings, on a plus qu’à enregistrer dans un fichier.

Generate code cleanup file
Generate code cleanup file

.Net Refactorings

Nombreux sont les helpers de Refactorings de code inclus dans Visual Studio 2019. En voici quelques-uns :

  • Modifier la signature d’une méthode

Une méthode avec plusieurs paramètres se présente en général comme suit :

Methode à plusieurs paramètres
Methode à plusieurs paramètres

Avec plusieurs paramètres, la signature de la méthode devient difficile à lire sans scroller l’écran. En surlignant la méthode, une ampoule jaune apparaît à gauche sur la même ligne. Elle représente l’ensemble des actions rapides et refactorisation du code. En cliquant dessus, on a plusieurs options, dont « Wrapper chaque paramètre » qui permet d’aligner les paramètres et/ou de les mettre en retrait.

Change-method-signature-two
Change-method-signature-two

Lors de la création d’une interface pour une classe préexistante, un développeur peut reporter les méthodes de sa classe  jusqu’à l’interface grâce à une action rapide. Cela lui permet de ne pas avoir à recopier la signature de ces méthodes dans son interface et d’optimiser son temps.

Wrap-parameters
Wrap-parameters

Par ailleurs, Visual Studio 2019 permet au développeur de modifier la signature de sa méthode en supprimant certains paramètres ou en modifiant l’ordre des paramètres. Pour cela, il lui suffit de placer son curseur sur le nom de la méthode, de cliquer ensuite sur la petite brosse qui apparaît sur la même ligne, puis de choisir « Changer la signature ».

  • Convertir une boucle foreach en syntaxe LINQ

Le développeur, grâce à une action rapide, convertit facilement une boucle foreach utilisant un IEnumerable en requête LINQ ou en formulaire d’appel LINQ (aussi connu sous le nom de méthode LINQ), dans le but de réduire la quantité de code dans le fichier.

Pour cela, il doit placer son curseur sur le mot clé foreach. Une sorte de brosse minuscule apparaît sur la même ligne que la boucle. Il suffit de cliquer sur cette brosse, puis de sélectionner « Convertir en LINQ ».

Convert to foreach
Convert to foreach

Article initialement paru dans le magazine Programmez n229

La deuxième partie sera publiée le 16 mai 2019.

0 commentaires

votre commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription newsletter

Ne manquez plus nos derniers articles !