Pourquoi les marques se tournent vers les applications multi-plateformes ?

Visuel app multi plateformes

Au fil des années, le marché du développement mobile a vu émerger 3 grandes familles d’applications : 

–         Les applications natives, qui sont des applications mobiles développés avec un langage spécifique à l’OS : Swift/Objective-C pour iOS et Java/Kotlin pour Android.

–         Les applications hybrides, qui utilisent des technologies web (HTML, CSS et JavaScript) et qui sont affichées dans des vues web dans les applications. Ionic, Cordova et Phonegap sont des exemples de technologies hybrides.

–         Les applications multi-plateformes, qui sont des applications mobiles natives générés à partir d’une même base de code. Grâce à des technologies comme Xamarin, React Native ou encore Flutter, il est possible de générer des applications pour plusieurs OS sans avoir à développer plusieurs applications distinctes.

Ces dernières années, toujours plus de marques choisissent les applications multi-plateformes. Pourquoi se font-elles vers ce choix ? Voici les points forts de ce type d’applications mobiles.

 

Le besoin en termes d’applications mobiles

Le besoin d’une application mobile est souvent lié à l’accessibilité car l’usage du smartphone et des applications mobiles a explosé. Les marques cherchent à être accessibles pour la majorité des utilisateurs et ciblent alors les deux plateformes les plus utilisées : iOS et Android. Les fonctionnalités sont généralement similaires sur les deux plateformes. Lorsqu’elles ciblent plusieurs plateformes et que les applications partagent le même besoin fonctionnel, il est alors intéressant de partager la même base de code.

 

Le coût

Lorsque plusieurs OS sont ciblés, une application multi-plateformes présente un coût global moins élevé qu’une application native. Cela s’explique par le principe même des technologies multi-plateformes : partager la même base de code entre les différents OS. Et même si certains coûts sont incompressibles, comme le temps passé à tester chaque version, le temps de développement lui est considérablement accéléré.

 

Les avantages pour l’Interface Utilisateur (UI)

Partager une même base de code présente l’avantage de garder une bonne cohérence graphique entre les différentes versions. Même si les éléments natifs utilisés comme les barres de navigation ou les alertes auront un style propre à l’OS, l’interface aura globalement le même aspect sur les différentes plateformes. Fini les différences non-voulues entre les plateformes !

Application mutli plateforme

Pour ceux qui considèrent cela comme un problème, il est toutefois possible de faire du code spécifique à chaque plateforme, que ce soit au niveau des fonctionnalités ou de l’aspect graphique.

En plus de pouvoir maintenir une cohérence graphique, les applications multi-plateformes permettent de créer des interfaces utilisateurs avec un rendu proche du natif, des interactions et des animations satisfaisantes, contrairement au rendu des applications hybrides.

 

Les avantages pour les évolutions

En basant son application sur une technologie multi-plateformes, l’intégration future d’une nouvelle plateforme est facilitée. Il est donc possible de démarrer son projet en ciblant uniquement iOS et d’ajouter Android par la suite. En plus des plateformes mobiles, il est possible de faire évoluer les applications mobiles vers des applications web ou même des applications bureau sans avoir à commencer un nouveau projet.

 

Les avantages pour les équipes de développement

Les technologies multi-plateformes présentent des avantages pour la constitution des équipes de développement car l’application repose sur un seul langage de programmation. La taille des équipes peut alors être réduite et la synergie entre les membres plus forte. La collaboration est plus simple car les développeurs « parlent le même langage », ce qui peut avoir un impact positif sur la qualité du projet. Même si le langage reste commun entre les plateformes, il est recommandé d’avoir un minimum de connaissance en développement natif, notamment sur la partie déploiement sur les stores.

Application multi plateforme 2

 

Et la performance ?

Enfin, l’un des points les plus important d’une application mobile est la performance. Devant la quantité phénoménale d’applications mobiles disponibles sur le marché, la performance est un enjeu crucial. Contrairement aux applications hybrides, qui utilisent du code HTML, CSS et JavaScript dans des vues web, les technologies multi-plateformes utilisent les composants natifs des OS. La performance est alors proche du natif et c’est d’ailleurs pour ça que tant d’acteurs du secteur font le choix de ces technologies.

 

Par ailleurs, les technologies multi-plateformes étant souvent compatibles avec les projets natifs, il est possible de mélanger code natif et code multi-plateformes dans la même application. Pour des fonctionnalités avec des besoins de performances très élevés, comme pour du Machine Learning ou de la réalité augmentée, il sera possible d’utiliser du code natif seulement pour une partie spécifique de l’application.

 

Les technologies multi-plateformes sont devenues très populaires, que ce soit auprès des développeurs ou des entreprises. Par exemple, React Native fait partie des projets les plus populaire de la plateforme GitHub, avec plus de 75 000 stars. La popularité est aussi assurée par les entreprises qui les utilisent, telles que Facebook, Instagram et Uber avec React Native, Google et Alibaba avec Flutter, ou encore Fox et UPS avec Xamarin.

Que ce soit pour une raison de maîtrise des coûts, leur popularité ou leur performance proche du natif, les applications multi-plateformes constituent aujourd’hui une partie importante des nouveaux projets d’applications mobiles, et cette tendance se renforce jour après jour. Les technologies multi-plateformes sont de plus en plus répandues et il est important de sensibiliser les entreprises sur ces technologies qui constituent de nouvelles opportunités et des alternatives à considérer sérieusement.

0 commentaires

votre commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription newsletter

Ne manquez plus nos derniers articles !