Version 2 de EZ Platform : Quelles sont les améliorations apportées ?

Ezplatform

Le 29 mars 2019 a signé la sortie de la version 2.5.0 de eZ Platform. A l’occasion de cette dernière version LTS (Long-term Support), revenons sur ses points remarquables par rapport à la version 1 du CMS.

Nous noterons au passage que la première release 2.0.0 de la version est sortie fin décembre 2017.  Depuis un an et demi, un gros travail a été réalisé sur le back-office pour faciliter à la fois son extension pour les développeurs et l’UI pour les contributeurs. Si l’article a vocation à se concentrer sur la partie back-office, il est important de souligner le changement apporté pour les développeurs côté code, avec un passage de Symfony 2.8 à Symfony 3.4 pour la dernière version 2 de eZ Platform. Un réel effort a été poursuivi du côté de l’équipe de développement pour garantir ce passage d’architecture !

 

V2 ez platform

Le focus sur les améliorations

Tout d’abord, YUI a été complètement abandonné, ce qui améliore sensiblement l’expérience utilisateur dans sa navigation dans le back-office. Cette amélioration s’explique par la diminution des appels, étant donné que ceux de YUI ont disparu. La réactivité du back-office s’en voit nettement augmentée et fluidifie autant la navigation que la contribution.

Le back-office possède de nouveau un siteaccess qui lui est propre comme c’était le cas pour le back-office « Legacy ». Dans le cas d’une installation multisites, cela permet d’obtenir des URL et une gestion des droits plus finie pour les contributeurs. Il devient également possible de définir les langues et les siteaccess disponibles de manière simple pour la partie Page Builder, anciennement Page, et alléger la contribution au niveau du Page Builder. Désormais, le contributeur ne verra plus que la partie qui le concerne et non tous les éléments de l’arbre.

Un nouvel aspect très pratique pour le contributeur : l’apparition de bookmarks. Les contributeurs peuvent mettre rapidement en favoris les éléments de contenus auxquels ils souhaitent accéder rapidement sans passer par tout le processus de navigation.

Concernant le Page Builder, il devient possible de prévisualiser une Landing Page avant de la publier. Dans la version 1.x, il était d’abord nécessaire de publier une première fois la Landing Page avant de pouvoir la prévisualiser. Dans la nouvelle version, les contributeurs peuvent switcher de gabarits / layouts même après avoir lancé la création d’une Landing Page. Toutefois, il convient de bien vérifier l’agencement des blocs déjà existants dans le nouveau layout choisi, par rapport à l’ancien.

Lorsqu’un des sous-éléments listés est une Landing Page, il est possible en cliquant sur l’icône d’édition de choisir, soit une édition en mode « Page Builder », soit en mode « Classique », comme n’importe quel autre objet de contenu.

Pour le confort de tout utilisateur du back-office, le moteur de recherche permettant de retrouver rapidement un contenu a été sensiblement amélioré, notamment grâce à l’ajout de filtres (par type de contenus, section d’appartenance, sous arborescence, date de modification, date de création et auteur).

La nouvelle version offre la possibilité de gérer les liens via un onglet « Link Manager » sous l’onglet principal Content.

La section « state details » permet nativement de connaître et de changer les états d’un contenu donné. Concernant les states, l’onglet principal « Admin » donne désormais accès à un sous-onglet « détails » pour la création et la gestion des groupes d’états et des états eux-mêmes.

Il est de nouveau possible de créer et gérer des alias via l’onglet « URL » de ce dit contenu. Ce même onglet « URL » d’un contenu offre l’accès à l’URL front du contenu afin de le retrouver facilement sur le front comme c’était le cas pour le back-office « Legacy » jusqu’en 5.x. Il est aussi possible de retrouver un article en back-office depuis le front en copiant son URL derrière le « /admin » du back-office.  Cette fonctionnalité très pratique permet aux utilisateurs de retrouver rapidement les contenus pour les modifier.

Enfin, quelques derniers points notables :

  • Le retour du composant eZ Matrix ;
  • L’ajout d’une ancre dans l’éditeur de texte riche ;
  • L’enrichissement des propriétés utilisateurs (choix de la langue dans le back-office, format de date court et long, affichage ou non de caractères dans l’éditeur de texte riche) ;
  • Les tags personnalisés sont modifiables directement dans l’éditeur de texte riche ;
  • La possibilité de masquer ou démasquer simultanément tous les emplacements d’un contenu ;
  • L’arborescence des contenus dans le back-office apparaît en plus de la navigation existante.

Que retenir ?

V2 ez platform 2

La version 2 de eZ Platform apporte de nombreuses améliorations à la version précédente, tant au niveau de l’UI, que des fonctionnalités pratiques. eZ Platform renoue avec l’expérience utilisateur et un confort d’utilisation, comme pour le back-office « Legacy » de la 5.x. Cette version est même plus agréable et avec un look and feel plus récent. Par ailleurs, nous pouvons de nouveau, facilement et rapidement, étendre le rendu du back-office à travers l’utilisation de Twig.

Cette amélioration sensible dans le back-office est le résultat des efforts conjugués des ingénieurs de chez eZ Sytems, et des remontées terrain des différents développeurs et utilisateurs de eZ Platform, ce qui illustre la sensibilité à l’amélioration continue de ce produit.

Les parties Page Builder et Forms, disponibles uniquement dans la version Enterprise, sont également un vrai plus pour des utilisateurs souhaitant construire rapidement et intuitivement des Landing Page, grâce aux layouts personnalisés contenant des blocs de contenus prédéfinis.

A la lumière de tous ces précédents points, nous ne pouvons que conseiller de migrer les sites actuels, via des scripts existants, sur la version 2.5.0 et de commencer un nouveau projet sur cette version. En juin, une version 3.0 sortira sous Symfony 4. A date, aucun retour d’expérience ne nous permet encore de l’évaluer…

Il ne reste qu’à souligner que eZ Systems, via un partenariat avec Platform.sh, propose une offre cloud très attractive !

 

SQLI sera aux côtés d’eZ Systems lors de son roadshow et la soirée Diginight. Tech Track dédié aux développeurs sera organisé ; pour plus d’informations et vous inscrire, c’est par ici !

0 commentaires

votre commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscription newsletter

Ne manquez plus nos derniers articles !